Avertir le modérateur

10/07/2008

Chèvres (l'exploitation)

L’élevage de chèvres est destiné à la production de viande et de lait.

Autrefois, la chèvre était considérée comme la «vache du pauvre». Aujourd'hui, bien que la viande et le fromage de chèvre soient des produits de niche intéressants, la chèvre joue un rôle secondaire en tant qu'animal de rente.

Attention: les éleveurs de plus de 10 chèvres doivent suivre une formation ou pouvoir présenter une attestation de compétences.


Viande

Depuis quelques années, la viande de chèvre est de plus en plus appréciée. La production domestique reste toutefois modérée.

A l'abattoir, les animaux de boucherie se retrouvent dans un environnement étranger, entourés de congénères inconnus, ce qui provoque stress et nervosité. Il convient par conséquent, au cours de cette dernière phase de leur vie, de respecter les besoins des chèvres, que ce soit pendant le transport ou à l'abattoir. Le personnel compétent doit veiller à ce que les animaux ne subissent pas de stress excessif.

Les procédés d'étourdissement admis avant la saignée sont la balle ou la cheville percutante atteignant le cerveau, ainsi que l'électricité.


Lait

Pour obtenir une production de lait rentable tout en respectant les besoins des animaux, certaines indications relatives aux conditions de détention des chèvres, à la surveillance de leur état de santé, à leur alimentation, à l’hygiène générale et aux processus de travail sont à observer.

De manière générale, les installations doivent être propres et en bon état. L'état des mamelles étant déterminant pour la qualité du lait, les aires de repos doivent être propres, sèches et garnies de litière adaptée. Les mammites compromettent le bien-être de l'animal, nécessitent l'administration fréquente de médicaments, altèrent la qualité du lait et par conséquent réduisent les performances laitières.

Le lait, qui est un aliment précieux, peut cependant transmettre des germes pathogènes. La livraison du lait est interdite notamment dans le cas de:

lait d'animaux traités avec des médicaments vétérinaires exigeant le respect d'un délai d'attente avant la livraison du lait,
lait ne répondant pas aux exigences en matière d'hygiène,
lait contenant des substances interdites de manière générale,
lait provenant d'animaux souffrant d'une maladie pouvant altérer la qualité du lait,
lait des premiers jets.
Les aliments et l'eau d'abreuvement doivent être irréprochables en termes d'hygiène. Dans le cadre de la production de lait destiné à la fabrication de fromage, des dispositions spécifiques sont prévues quant à l'affouragement d'ensilage.

Le lait étant un aliment périssable, il nécessite une hygiène particulièrement stricte: les surfaces et le matériel en contact avec le lait ne doivent pas altérer sa qualité. Par ailleurs, l'entreposage doit être conforme à la législation en vigueur. Les dispositions relatives au refroidissement, auxquelles il est recommandé de se conformer de manière stricte, dépendent de la durée d'entreposage chez le producteur.

Transport

Le transport représente toujours une épreuve pour les animaux. Il doit donc être réduit au minimum.

Conformément à l'ordonnance sur la protection des animaux, ces derniers ne doivent être transportés que si l'on peut escompter qu'ils supporteront le déplacement sans dommage. Les animaux doivent être préparés de manière appropriée au transport et traités avec soin pendant le trajet.

Les rampes de chargement et de déchargement doivent être non glissantes. Le sol des véhicules de transport doit être recouvert de litière. Les animaux ne doivent pas être à l'étroit afin d'éviter tout risque de conflit. L'espace ne doit pas être trop spacieux non plus, sinon les bêtes risquent de déraper dans les virages.

Les transports d'animaux ne doivent pas excéder 6 heures. Par ailleurs, le transporteur professionnel d'animaux doit garantir la formation et le perfectionnement de ses collaborateurs. Pour chaque transport, une personne est nommée responsable du bien-être des animaux pendant le trajet. Les chauffeurs et les personnes chargées de prendre soin des animaux doivent avoir suivi une formation théorique et pratique et sont tenus d'assister régulièrement à des séances de perfectionnement.

Si la durée du transport à destination de l'étranger dépasse 8 heures, un plan de marche doit être préalablement remis à l'OVF. Le transit par la Suisse des animaux ne peut s'opérer que par le rail ou par avion.

Interventions

L’écornage et la castration des caprins sans anesthésie sont interdits.

En principe, les interventions douloureuses sous anesthésie ne devraient se faire que par une personne spécialisée. Si un paysan veut castrer ou écorner ses caprins dans les premières semaines de vie, il doit bénéficier d'une attestation de compétences.

Il est interdit d'utiliser des anneaux élastiques ou des substances corrosives pour l'écornage ou l'ablation des racines de cornes. Il est également interdit de procéder à des interventions sur les organes sexuels des boucs de laboratoire.

Elevage

L’élevage doit viser à obtenir des animaux en bonne santé et exempts de caractéristiques susceptibles de nuire à leur bien-être ou de porter atteinte à leur dignité.

Est interdit, notamment, l'élevage d'animaux qui les priverait de membres ou d'organes typiques de l'espèce ou qui entraînerait des malformations dont ils souffriraient.

La législation interdit également l'élevage d'animaux présentant un comportement différent du comportement propre à l'espèce qui rendrait très difficile voire impossible la cohabitation avec des congénères.

Les méthodes de reproduction artificielle ne doivent pas être utilisées pour remédier à une déficience de la capacité de reproduction naturelle des animaux.

Enfin, les méthodes de reproduction artificielle ne peuvent être pratiquées que par des spécialistes.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu