Avertir le modérateur

30/07/2008

SINGAPURA

Description générale

Connu pour être la plus petite race de chat, le Singapura est originaire de la ville de Singapour où des chats tiquetés vivent à l'état semi-sauvage depuis une époque fort ancienne. En 1974, Hal et Tommy Meadows, deux touristes américains, les remarquent et importent trois sujets aux Etats-Unis. Ces chats, mariés à des Burmeses, sont à l'origine de la race Singapura qui fut reconnue en 1984.


Le Singapura est un chat compact, de taille petite à moyenne, avec un visage dominé par des yeux immenses et de grandes oreilles. Sa robe raffinée et délicate a une coloration ivoire marquée d'un intense ticking foncé.


Tête: ronde et plutôt petite, la tête montre, de face, un crâne arrondi prolongé par des pommettes hautes et larges. De profil, le front légèrement bombé est poursuivi par une légère déclivité concave à la naissance du nez. Ce dernier, assez court, est bombé.


Museau : de longueur moyenne, le museau est large et délimité par un pinch bien défini. Il ne doit être ni pointu ni étroit. Le menton est ferme et bien développé.


Yeux : grands et très expressifs, les yeux sont en forme d'amande largement arrondie. Bien espacés l'un de l'autre, c'est-à-dire d'au moins la largeur d'un oeil, ils ne doivent être ni ronds ni proéminents. La couleur admise va du jaune au noisette en passant par le vert dans toutes les nuances, à condition qu'elles soient uniformes. Le bleu n'est pas accepté.


Oreilles : grandes, en alerte et modérément pointues, les oreilles sont en forme de coupe avec une base bien évasée. Cette base ouverte est particulièrement importante dans l'impression générale de grandeur des oreilles et une base étroite est considérée comme une faute sérieuse. L'intérieur des oreilles est bien fourni.


Encolure : courte, l'encolure est épaisse.


Corps : de format semi-cobby, le corps, très musclé, est trapu et élégant à la fois. La cage thoracique est arrondie. Le corps et les pattes forment un carré avec le sol.


Pattes : fortes et épaisses à leur naissance, les pattes vont progressivement en s'affinant vers une ossature assez raffinée.


Pieds : petits et ovales.


Queue : idéalement assez longue pour atteindre l'omoplate, la queue est fine sans excès et s'effile jusqu'à une extrémité arrondie.


Robe et texture : fine, soyeuse et sans sous-poil, la fourrure est bien couchée sur le corps. Courte, elle doit cependant avoir une longueur suffisante pour que chaque poil présente plusieurs bandes alternées, claires et foncées, appelées ticking. Elle est plus longue sur la colonne vertébrale. Une texture laineuse ou élastique est considérée comme une faute. Les chatons peuvent avoir une fourrure plus longue et plus laineuse que les adultes.


Couleur : la couleur de base est un vieil ivoire très chaud. Le museau, la gorge et le ventre sont beige clair. Le ticking est brun foncé ou noir. Les marques de maquillage sont brunes.

La truffe, couleur brique, est bordée d'un liseré brun foncé. Les coussinets et l'extrémité de la queue sont brun foncé ou noirs.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu