Avertir le modérateur

18/09/2008

Le chien et l'enfant

Lorsque votre enfant vous supplie d’avoir un chien, il est important de lui expliquer que c’est un engagement sur le long terme et que cela demande de l’investissement.


C’est une décision à prendre en famille, car tout le monde devra participer à l’éducation de l’animal. De nombreux chiens sont ainsi abandonnés chaque année : les enfants s’en lassent rapidement, le chien grandit et n’est plus la petite boule de poils qui les attendrissait.

De plus, beaucoup de parents craignent la cohabitation entre le chien et l’enfant. Si certaines règles sont respectées, il n’y a aucune crainte à avoir. Le tout étant de faire comprendre à son enfant que le chien n’est pas un jouet et qu’il faut le respecter.

Ainsi, si vous décidez d’acheter un chien, expliquez à votre enfant qu’il ne doit pas le déranger lorsque celui-ci mange et dort.

De plus, le chien n’est pas une peluche et il n’appréciera pas qu’on lui tire les oreilles ou la queue ou qu’on le tire par son collier.
Il n’aimera pas non plus que l’enfant lui grimpe dessus, se couche sur lui ou le serre trop fort.
Si votre chien a des jouets ou des objets fétiches, interdisez à votre enfant de les lui prendre.
Enfin, expliquez-lui qu’il ne doit pas poser sa main sur la tête du chien, qui pourrait se sentir dominé. S’il est lui-même dominant, il n’appréciera que très moyennement.

Pour que votre enfant sache quand il a franchit les limites, exposez lui les signes d’agacement du chien : il montre les dents, il grogne, il s’éloigne. Dans ces cas là, dites lui de ne pas approcher l’animal.

Pour ne prendre aucun risque, ne laissez jamais un enfant de moins de 6 ans seul avec un chien.

 
Le choix du chien
Lors du choix de votre futur chien, évitez d’acheter un chien dominant. Pour cela, il existe des petits tests très simples.
L’un d’entre eux consiste à tenir le chiot par la nuque, dos au sol.
S’il tente de se dégager pendant quelques instants, puis qu’il se calme, il est équilibré.
S’il se débat sans cesse et essaie de vous mordre, c’est un futur dominant.
Au contraire, si dès le début il ne réagit pas, c’est un futur dominé.

Enfin, sachez que même si certaines races de chiens sont naturellement dominantes, le plus important reste l'éducation, à ne pas négliger.
Ainsi, si vous donnez à votre compagnon une bonne éducation, tout devrait très bien se passer.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu